Accueil  /   Brignais

Ouvert en 1971, le refuge de Brignais est un centre d’accueil pour animaux abandonnés.

Chaque année, de nombreux animaux principalement chiens et chats, mais aussi lapins, cobayes, furets, chèvres,…transitent par le refuge de Brignais.

Au fil du temps, ce centre d’accueil et d’hébergement pour animaux en détresse a connu de nombreuses évolutions.

Nos priorités : le confort et le bien-être de nos pensionnaires

Des évolutions qui étaient nécessaires, dans le seul but de rendre les infrastructures fonctionnelles et confortables pour les nombreux pensionnaires qui y séjournent au quotidien. Des aménagements ont été réalisés pour améliorer les conditions d’hygiène et éviter ainsi les contaminations et les maladies.

Visite guidée du refuge

Le refuge de Brignais occupe un hectare et peut accueillir 150 chiens et autant de chats, répartis dans 15 bâtiments.


  • Maison de retraite pour chats

Le bâtiment, divisé en deux parties, accueille une quarantaine de chats non plaçables parce que trop âgés ou appartenant à des personnes qui entrent en maison de retraite.

Le bâtiment communique librement, par des chatières, avec un terrain de 100 m2, soigneusement clos.

Les chats vivent là en semi-liberté. Le bâtiment est équipé de banquette et de chauffage au sol.



  • Chèvrerie

En face du bâtiment d’accueil, un enclos équipé d’une maisonnette et d’un petit bassin permet de recevoir des chèvres, moutons, cochons, coqs, poules, oies,…


  • Infirmerie vétérinaire

L’infirmerie comporte le cabinet des vétérinaires, une salle pour des opérations simples, notamment pour la stérilisation des chats, une salle de réveil, deux chatteries pour les convalescents et une salle d’isolement pour les animaux malades ou contagieux.



  • Chenils

Tous les bâtiments qui accueillent les chiens ont la même orientation : un couloir au Nord, ainsi que toutes les courettes de promenade de plein air au Sud.
L’intérieur des boxes est chauffé l’hiver par une banquette comportant des résistances électriques et par des radiateurs soufflants placés dans les couloirs. Chaque box communique librement pendant la journée avec une courette en plein air.

Dans les bâtiments les plus récents, la conception des boxes supprime tout angle mort permet, du couloir intérieur, d’avoir une vue d’ensemble du box.C’est extrêmement important pour les personnes qui viennent au refuge pour essayer de retrouver le chien qu’elles ont perdu.



  • Chatteries

A l’entrée, les chatteries comprennent chacune 20 « duplex ».
Des petites chatteries qui accueillent principalement des chatons sont réparties sur l’ensemble du refuge, isolées les unes des autres, toujours pour des raisons sanitaires.


  • Bâtiment NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie)

C’est la dernière réalisation.

Les rongeurs sont hébergés dans des cages vitrées, bien visibles par le public, mais hermétiquement closes pour éviter que les animaux soient manipulés.


  • Boxes extérieurs

A l’entrée du refuge, des boxes extérieurs permettent de recevoir les animaux trouvés par des particuliers ou par des polices municipales en dehors des heures d’ouverture. Le gardien effectue des rondes régulières et transfère les animaux dans les bâtiments du refuge.

Ces boxes ne doivent être utilisés qu’en cas d’urgence.


Coordonnées



En savoir plus sur l’équipe